LOCATION/TYPE

NEWS HOME

[ exact phrase in "" • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


Archive
RSS

Add NWW headlines to your site (click here)

WHAT TO DO
when your community is targeted

Get weekly updates
RSS

RSS feeds and more

Keep Wind Watch online and independent!

Donate via Stripe

Donate via Paypal

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Campaign Material

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Wind Watch is a registered educational charity, founded in 2005.

News Watch Home

Projet éolien à Saint-Bonnet-près-Bort : les opposants s’organisent 

Credit:  Publié le 17/03/2023 à lamontagne.fr ~~

Jean-Pierre Rebière devant le mât de mesure de vent situé sur un terrain privé à Saint-Bonnet-près-Bort. © Agnès GAUDIN

« Avant, quand je sortais de la maison, j’avais vue sur les Monts du Cantal et du Puy-de-Dôme, se souvient Jean-Pierre Rebière. Maintenant, je ne vois plus que ce mât de mesure du vent… »

Amer, l’agriculteur dont l’exploitation située au lieu-dit La Maison rouge, sur la commune de Saint-Bonnet-près-Bort et dont la ferme n’est qu’à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau du mât, l’est. Mais il est aussi combatif. Et il le dit.

Sur le plastique qui protège son fourrage des intempéries, il l’a écrit : « Eoliennes non merci. Total reste chez toi ».

Un projet décidé en 2016

Car pour Jean-Pierre Rebière, qui préside l’Association pour la sauvegarde du cadre de vie du Plateau bortois créée en octobre 2017, pas question de voir cinq éoliennes (*) installées dans le paysage de son enfance.

« Ce projet éolien, on l’a appris suite à une délibération du conseil municipal en septembre 2016, se rappelle-t-il. À l’époque, cela concernait sept éoliennes sur les communes de Saint-Bonnet-près-Bort, Thalamy et Saint-Julien-Près-Bort. Le conseil de Saint-Julien a émis en 2017, un avis défavorable et le périmètre du projet a été revu avec deux éoliennes à Thalamy et trois à Saint-Bonnet, sur des terrains privés. Il y a eu, en septembre 2017, une rencontre en mairie avec le promoteur (désormais TotalEnergies renouvelables France, N.D.L.R.). Et depuis, plus rien… », estime-t-il.

Jusqu’à l’installation du permis de construire du mât de mesure du vent en février 2022 puis sa construction le 20 février dernier.Le mât de mesure du vent a été installé le 20 février.

« Ce mât, on le vit comme une agression »

« Ici, on est situé sur un point de vue remarquable, avec des contraintes urbanistes quand on fait construire ou réparer une maison et pourtant on pourrait y installer des éoliennes de 210 mètres de haut. Ce mât, on le vit comme une agression, une intrusion dans notre quotidien. Les projecteurs qui l’illuminent la nuit sont agressifs, on ne voit plus que cela », ajoute l’agriculteur, inquiet des éventuelles conséquences de ces éoliennes sur son cheptel mais aussi sur l’immobilier et sur la vie au quotidien. « L’immobilier va perdre de la valeur. Les gens dont les maisons sont près des futures éoliennes, sont désespérés. D’autres sont agressifs. Certains ont mis toutes leurs économies pour créer un gîte à moins de 500 mètres des éoliennes. Ils vont tout perdre… »Pour les opposants, ce mât est une « agression, une intrusion dans notre quotidien ».

Un mât qui a rendu le projet concrêt pour les habitants

Le président de l’association, qui compte une vingtaine de foyers, estime que « l’éolien n’a pas prouvé sa pertinence et que le Plateau de Bort « a déjà payé son tribut pour l’énergie verte avec le barrage de Bort qui a détruit la vie de la ville ». Il veut mobiliser contre le projet.

« Quand les gens ont vu le mât, cela a concrétisé le projet. Depuis, on a beaucoup d’appels à l’association », ajoute Amélie Rebière.

La résistance s’organise. Treize nouvelles éoliennes qui ne font pas l’unanimité en Corrèze Une réunion d’informationLes opposants s’organisent entre réunion d’information, autocollants, tracts… Ce samedi 18 mars à 20 h 30, une réunion est organisée par l’association à la salle polyvalente de Saint-Bonnet-près-Bort.

« On veut informer mais on veut surtout structurer l’opposition au projet », indique le couple qui a prévu des tracts et des autocollants. « On va faire des banderoles, organiser des rencontres avec les politiques, sensibiliser le conseil municipal aux conséquences que vont avoir ces éoliennes sur la vie du village… Les habitants qui vont voir la valeur de leur bien immobilier diminuer peuvent demander une baisse de leur taxe foncière. Il existe une jurisprudence… On fera tout ce que l’on peut pour éviter ce projet, dans le respect de la loi. On utilisera tous les recours possibles », précise Jean-Pierre Rebière. [Nous n’avons pas pu joindre Totalenergies renouvelables.]

Quel avenir pour le projet ?

Depuis mercredi soir, le projet d’installation d’éoliennes a pris une nouvelle tournure puisque le conseil municipal de Thalamy s’est prononcé, à l’unanimité, contre leur implantation.

« En 2017, on était d’accord avec l’implantation d’une éolienne, rappelle Gérard Arnaud, le maire de la commune. Maintenant, six ans après, le conseil municipal n’est plus d’accord et on va abandonner le projet. »

Une décision en lien avec la crainte d’une éventuelle perte de la DETR

« Je crains qu’à l’avenir, si la commune touche une redevance liée aux éoliennes, on perde la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). C’est une crainte, je ne veux pas prendre ce risque. » À Saint-Bonnet-près-Bort, le maire Daniel Coudert continue à soutenir le projet d’implantation.

« En 2017 au conseil, nous avons validé une étude et depuis, les choses suivent leur cours. Les accords fonciers ont été signés en 2019 et des études sur la faune et la flore ont été menées. Le mât vient d’être installé. Ce sont des études normales », ajoute-t-il, évoquant désormais un parc qui ne compterait plus que « trois éoliennes ». « C’est le résultat de toutes les études et du mat qui va déterminer leur emplacement ».

Source:  Publié le 17/03/2023 à lamontagne.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

The copyright of this article resides with the author or publisher indicated. As part of its noncommercial educational effort to present the environmental, social, scientific, and economic issues of large-scale wind power development to a global audience seeking such information, National Wind Watch endeavors to observe “fair use” as provided for in section 107 of U.S. Copyright Law and similar “fair dealing” provisions of the copyright laws of other nations. Send requests to excerpt, general inquiries, and comments via e-mail.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
   Donate via Stripe
(via Stripe)
Donate via Paypal
(via Paypal)

Share:

e-mail X FB LI M TG TS G Share


News Watch Home

Get the Facts
CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.

 Follow:

Wind Watch on X Wind Watch on Facebook Wind Watch on Linked In

Wind Watch on Mastodon Wind Watch on Truth Social

Wind Watch on Gab Wind Watch on Bluesky