LOCATION/TYPE

News Home

[ exact phrase in "" • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

News Watch Home

Un nouveau projet éolien provoque la colère de maires des Deux-Sèvres  

Credit:  Le Courrier de l'Ouest | Publié le 07/10/2022 | ouest-france.fr ~~

[New wind project angers mayors of Deux-Sèvres.]

Le projet de parc éolien de la plaine de Jouhé, à la frontière des Deux-Sèvres et de la Charente, ne passe pas. Les maires des trois communes concernées et deux associations contre l’éolien ont dit leur mécontentement, mercredi 5 octobre, à Lorigné (Deux-Sèvres).

Les trois maires des communes concernées par le projet du parc éolien de la plaine de Jouhé avec leurs collègues des communes voisines et des représentants des deux associations contre l’éolien se sont montrés fermes. | CO

Le projet du parc éolien de la plaine de Jouhé, mené par le promoteur Volkswind France, ne fait pas l’unanimité, bien au contraire. Plus de 60 personnes se sont déplacées mercredi 5 octobre lors de la présentation du projet à la salle des fêtes de Lorigné (Deux-Sèvres), à l’appel des trois municipalités concernées. Ils sont unanimes, ils n’en veulent pas.

À l’étude depuis 2013, ce projet annonce cinq nouvelles éoliennes d’une hauteur de 180 m à bout de pales, l’une à Valdelaume, une autre à Lorigné et trois dans la zone communale de La Forêt-de-Tessé, en Charente. Une cheffe de projet et un chargé d’affaires de ladite société n’ont pas pu convaincre, car l’assistance était très remontée.

« Ça va être la saturation »

Outre le maire de La Forêt-de-Tessé, Gérard Le Henan, celui de Lorigné, Gilbert Hoellinger et celui de Valdelaume, Emmanuel Caquineau, des élus des communes avoisinantes, les représentants des associations Eostress Nord-Charente et Stop éolien 16 étaient présentes pour apporter leur soutien. “C’est un avis mené contre l’avis de notre conseil municipal, là ça va être la saturation”» a indiqué Gérard Le Henan, qui compte, dans le territoire du Nord-Charente plus de 70 éoliennes déjà en service.

“Nous ne sommes pas contre l’éolien, mais trop c’est trop,” a ajouté Emmanuel Caquineau. “Les porteurs de projets ne travaillent pas tous de la même façon, Volkswind veut passer en force, c’est inadmissible”. “Au mépris des habitants, des municipalités et même de la communauté de communes Mellois en Poitou qui vient d’établir une charte de bonne conduite de l’éolien avec des zones ouvertes et fermées, on continue à vouloir implanter des parcs là où nous sommes déjà à saturation. Nous avons droit au respect” s’est exaspéré quant à lui Gilbert Hoellinger.

175 éoliennes en Pays mellois

“Pourquoi y a-t-il des territoires épargnés en Nouvelle-Aquitaine, il n’y a en pas dans le Médoc par exemple. Nous exigeons qu’une réunion ait lieu en présence des décisionnaires de la société”ont scandé encore les trois maires.

“Lorsque l’on sait que 175 éoliennes sont déjà implantées et autorisées en Pays mellois, 220 dans le Nord-Charente et 170 dans le Sud-Vienne, on comprend que personne ne veut en voir d’autres dans ces territoires, sachant que l’ancienne région Poitou-Charentes représente 85 % de la puissance totale de la Nouvelle-Aquitaine” a conclu Xavier Mathieu, président de Stop éolien 16.

Une réunion mercredi 12 octobre

Le projet doit désormais passer en commission à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dréal) de Nouvelle-Aquitaine. Ce sera ensuite aux préfets des Deux-Sèvres et de Charente de se prononcer.

Les deux associations contre l’éolien vont continuer à se battre auprès des municipalités concernées, car Volkswind espère entamer la construction du parc dès l’année 2024. Une autre réunion est prévue à Lorigné, mercredi 12 octobre de 17 h à 19 h.

Source:  Le Courrier de l'Ouest | Publié le 07/10/2022 | ouest-france.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

The copyright of this article resides with the author or publisher indicated. As part of its noncommercial effort to present the environmental, social, scientific, and economic issues of large-scale wind power development to a global audience seeking such information, National Wind Watch endeavors to observe “fair use” as provided for in section 107 of U.S. Copyright Law and similar “fair dealing” provisions of the copyright laws of other nations. Send requests to excerpt, general inquiries, and comments via e-mail.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: