[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


Go to multi-category search »

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Vent de fronde contre l’éolien  

Credit:  par Vincent Kranen le jeu 17/01/2019 lcp.fr ~~

D’ici à 2028, le gouvernement veut multiplier par 2,5 les capacités de production d’électricité par des éoliennes terrestres, faisant passer de 6 à 15% la part d’électricité éolienne dans le mix énergétique français. Une ambition qui se heurte toutefois à la fronde des riverains, dans les campagnes, en raison des nuisances provoquées.

“L’énergie éolienne a vocation à constituer un des piliers du système électrique français”, explique aux députés Stanislas Reizine, le sous-directeur du système électrique et des énergies renouvelables au ministère de la Transition écologique. La mission d’information parlementaire, dont l’objectif est de limiter les “freins à la transition énergétique”, a débuté sa matinée, jeudi, en auditionnant également un représentant de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et de France énergie éolienne (une association des professionnels de l’énergie éolienne). Des personnalités unanimes pour défendre un secteur “d’avenir” qui embauche entre 14 et 17 000 emplois directs.

“Des Français au bord de la révolte”

Ce bel unanimisme bascule lorsque deux représentants de l’association anti-éoliennes la Fédération environnement durable prennent la parole. “D’un côté, vous avez une industrie qui prend le pouvoir sur la France et, de l’autre, je vois des Français qui sont saignés avec le prix de l’électricité, le prix des taxes, qui sont au bord de la révolte”, lance Jean-Louis Butré. Une colère attisée par un décret du 29 novembre 2018 qui restreint le droit de recours des associations contre les nouvelles installations d’éoliennes. Or, ces projets font l’objet de recours dans près de 70% des cas…

Étendre la distance minimale entre éoliennes et habitations ?

Au coeur de la contestation, la réglementation actuelle qui fixe à 500 mètres la distance d’installation des éoliennes par rapport aux habitations. Trop peu, selon les associations qui défendent des normes en fonction de la taille et de la puissance des éoliennes. “Expliquez-moi pourquoi une éolienne de 100 mètres (de hauteur, ndlr), c’était 500 mètres de protection, pourquoi une éolienne de 200 mètres c’est toujours 500 mètres ? Ce sont des décisions faciles pour essayer de diminuer la colère sur le terrain”, défend le président de l’association anti-éoliennes. Il met en garde : “Sans ça ce n’est pas des gilets jaunes que vous allez avoir !; Vous allez avoir des protestations locales beaucoup plus violentes…”

Source:  par Vincent Kranen le jeu 17/01/2019 lcp.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

The copyright of this article resides with the author or publisher indicated. As part of its noncommercial effort to present the environmental, social, scientific, and economic issues of large-scale wind power development to a global audience seeking such information, National Wind Watch endeavors to observe “fair use” as provided for in section 107 of U.S. Copyright Law and similar “fair dealing” provisions of the copyright laws of other nations. Send requests to excerpt, general inquiries, and comments to query/wind-watch.org.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: