[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Pourquoi les chauves-souris ne voient-elles pas les éoliennes ?  

Credit:  Veronique Le Billon / Chef de service adjointe | Le 23/11 | lesechos.fr ~~

Le chiffre a de quoi effrayer : les éoliennes en France (6 000 aujourd’hui) pourraient avoir causé la mort de 1,6 million de chauves-souris sur la période 2002-15, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Si les auteurs de l’étude établissent une prudente fourchette entre… des décès entre 12 000 et 3,3 millions d’animaux, la surmortalité de cette espècedéjà déclinante est reconnue. Les chiroptères, qui chassent au crépuscule et la nuit, ne sont pourtant pas aveugles. Alors quoi ?

Certains incriminent les feux de signalisation placés sur les éoliennes pour prévenir les aéronefs de leur présence, qui attireraient les insectes et donc les pipistrelles et autres noctules communes, ensuite balayées par les pales. Mais il semblerait en fait que ce soit surtout la forte variation de pression provoquée par le passage des pales devant le mât de l’éolienne qui crée un « barotraumatisme ». « Les fragiles capillaires de leurs poumons éclatent lors de cette dépression brutale, explique la Ligue de protection des oiseaux. Le sonar des chiroptères fonctionne par écholocation et détecte très bien les obstacles, mais il reste aveugle aux chutes de pression. »

(((( o ))))

Wind turbines in France (6,000 to date) could have killed 1.6 million bats from 2002 to 2015, according to the Agency for the Environment and Energy Management (ADEME). … Why?

Some blame the signal lights placed on wind turbines to warn aircraft of their presence, which attract insects and thus the pipistrelle and other noctule bats, which are then hit by the blades. But it seems in fact that it is mainly the pressure change caused by the blades that creates a “barotrauma”. “The fragile capillaries of their lungs burst”, says the Bird Protection League.

Source:  Veronique Le Billon / Chef de service adjointe | Le 23/11 | lesechos.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:

Tag: Wildlife


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter