[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Hydro-Québec ne boude pas des revenus  

Credit:  Le Journal de Québec | Publié le: mardi 02 septembre 2014 | www.journaldequebec.com ~~

Hydro-Québec réagit à un article intitulé «Les éoliennes: une source de profits boudée?» paru dans Le Journal de Québec et Le Journal de Montréal le 23 août 2014, dans lequel on avance qu’Hydro-Québec pourrait obtenir 14,4 cents le kilowattheure, soit 345 M$ par année, en exportant aux États-Unis 6,9 térawattheures (milliards de kilowattheures) d’énergie éolienne qui est produite au Québec et qu’elle achète. La réalité est tout autre.

Les chiffres avancés dans les articles du Journal de Québec et du Journal de Montréal sont fondés sur l’hypothèse, très peu probable, qu’Hydro-Québec pourrait obtenir des primes importantes pour le développement éolien réalisé au Québec. S’il est vrai que les États du Nord-Est américain ont établi des programmes de primes à l’énergie renouvelable – les Renewable Portfolio Standards ou RPS – pour stimuler, par des primes assumées par les consommateurs, le développement de leurs énergies renouvelables plus coûteuses, il est faux de croire que ces programmes permettraient de consacrer des centaines de millions de dollars chaque année à l’achat d’énergie éolienne produite au Québec.

L’accès à ces primes à l’énergie renouvelable est très réglementé. Certains États, comme le New Hampshire et New York, excluent carrément toute production du Québec. D’autres, comme le Massachusetts, ont établi des critères techniques qui limitent l’intérêt pour une production externe. Par ailleurs, la taille du marché des certificats d’énergie renouvelable (CER) au Connecticut et dans le Maine est limitée.

Hydro-Québec connaît bien ces marchés. Loin de bouder des sources de revenus, Hydro-Québec saisit toutes les occasions de valoriser ses surplus sur les marchés externes, dans le respect des règles applicables.

Gary Sutherland Affaires publiques et médias Hydro-Québec

Source:  Le Journal de Québec | Publié le: mardi 02 septembre 2014 | www.journaldequebec.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter