[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]



LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Le maire menace la ville de Derby [Mayor threatens the town of Derby]  

Credit:  JEAN-FRANÇOIS GAGNON, La Tribune, 3 May 2012 ~~

MAGOG – Le maire de Stanstead, Philippe Dutil, n’entend pas à rire : il menace carrément de couper l’eau à des résidences situées en sol américain si la municipalité de Derby endosse le projet éolien de la compagnie Encore Redevelopment.

Depuis plusieurs années déjà, un groupe de maisons construites au sud de la frontière sont alimentées en eau potable par la Ville de Stanstead. Le service est facturé annuellement par la municipalité aux propriétaires des résidences concernées, au nombre de quelques dizaines semble-t-il.

Or voici, Philippe Dutil a le sentiment que les autorités municipales de Derby ne sont pas à l’écoute des gens de Stanstead dans le dossier des éoliennes projetées par Encore Redevelopment.

« S’ils ne nous considèrent pas, je n’aurai pas non plus de considération pour eux. Je veux qu’on tienne compte de nous et c’est pourquoi j’ai évoqué cette coupure de l’alimentation en eau potable. Rien ne nous oblige à leur fournir de l’eau après tout », explique M. Dutil, qui rappelle que plusieurs citoyens de Stanstead craignent les impacts du projet éolien.

Le premier magistrat convient qu’une décision unilatérale d’arrêter l’alimentation en eau de la part de sa municipalité créerait des tensions importantes entre sa communauté et celle de Derby. Mais il n’en fait pas de cas.

Risques de poursuites

De son côté, un représentant de Derby, Bob Kelley, soutient qu’une telle décision serait hautement préjudiciable à des familles américaines et qu’elle risquerait de provoquer des poursuites. « Ce ne serait pas une bonne façon de faire pour Stanstead. Nos relations ont toujours été bonnes et on espère que ça restera comme ça pour un bon moment encore », déclare-t-il.

Hier, le conseil des élus de Derby s’est réuni pour une assemblée publique. On croyait qu’un vote relatif au projet d’installation de deux éoliennes près de la frontière canado-américaine aurait lieu, mais il en a finalement été décidé autrement.

D’après les informations obtenues par La Tribune, une majorité d’élus de Derby sont opposés au projet déposé par Encore Redevelopment. Bon nombre de citoyens de l’endroit rejettent également la proposition de la compagnie.

Malgré cette opposition, dans l’état actuel des choses, il reste possible que Derby entame des négociations avec le promoteur dans le but d’obtenir un dédommagement, advenant que le feu vert soit donné.

Pendant ce temps, le Vermont Public Service Board continue d’étudier le projet. Cet organisme gouvernemental du Vermont a carrément droit de vie ou de mort sur la proposition du promoteur. Il n’est pas exclu qu’il entende le point de vue des gens de Stanstead dans un futur rapproché, mais il n’offre aucune assurance à ce sujet.

Dimanche à compter de 13 h, près de la Bibliothèque Haskell, des dizaines sinon des centaines de personnes se rendront manifester contre l’installation d’éoliennes près de la frontière comme prévu.

Source:  JEAN-FRANÇOIS GAGNON, La Tribune, 3 May 2012

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter