LOCATION/TYPE

News Home

[ exact phrase in "" • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

News Watch Home

Le plus grand parc éolien offshore du monde sert à produire du pétrole  

Credit:  Par Jean-Yves Alric. Publié le 20 novembre 2022. presse-citron.net ~~

[The world’s largest offshore wind turbine facility will be used to supply Norwegian oil and gas platforms.]

Les chiffres sont pour le moins impressionnants. Hywind Tampen, le plus grand parc éolien offshore flottant du monde, vient d’être lancé cette semaine en Norvège. C’est l’entreprise Equinor qui a créé et exploitera ce site. Avec ses 11 turbines de 8,6 mégawatts, il est situé à 140 km des côtes, avec une profondeur d’eau située entre 260 et 300 mètres.

Un projet éolien offshore qui pourrait faire polémique

En théorie donc, tout va bien, et ce parc pourrait contribuer à amplifier les efforts de décarbonation et de lutte contre le changement climatique. Mais il y a un gros hic. En effet, l’énergie produite sur le parc éolien est destinée à alimenter les plateformes pétrolières et gazières norvégiennes.

Ainsi, ce projet, qui produira à terme 94,6 MW, va alimenter les champs pétroliers et gazies de Snorre et Gullfaks, rapportent nos confrères d’Electrek. De quoi fournir 35 % des besoins en électricité des cinq plateformes concernées.

Si Equinor se félicite du fait que cela « réduira ainsi les émissions annuelles des champs d’environ 200 000 tonnes de CO2, ce qui équivaut aux émissions de 100 000 véhicules », pas sûr que tout le monde sera convaincu.

En pleine COP 27, les Nations unies ont d’ailleurs récemment affirmé que « les activités humaines ont été le principal moteur du changement climatique, principalement en raison de la combustion de combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz. »

De son côté, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a enfoncé le clou : « Nous menons le combat de notre vie, et nous sommes en train de perdre. Les émissions de gaz à effet de serre continuent de croître, les températures mondiales continuent d’augmenter, et notre planète se rapproche rapidement des points de basculement qui rendront le chaos climatique irréversible. »

La France et les États-Unis se positionnent sur l’éolien offshore

Quoi qu’il en soit, les projets d’éoliennes offshore se multiplient ces derniers temps, et notamment en France. Nous vous parlions notamment du gigantesque chantier en Normandie à Fécamp. 72 fondations gravitaires de 5000 tonnes ont été posées au large. Ce site pourrait à terme couvrir les besoins en électricité de 700 000 personnes. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez justement relire notre article ici.

À noter que les États-Unis ne sont pas en reste sur ce dossier. L’administration Biden s’est d’ailleurs donné un objectif pour le moins impressionnant. L’idée est de porter la capacité d’éoliennes offshore flottantes à 15 gigawatts d’ici 2035. Un important programme de recherche a par ailleurs été lancé pour réduire le coût de ces technologies de 70 %.

[See also:Il greenwashing della Norvegia che usa l’eolico per estrarre più petrolio e gas

Source:  Par Jean-Yves Alric. Publié le 20 novembre 2022. presse-citron.net

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

The copyright of this article resides with the author or publisher indicated. As part of its noncommercial effort to present the environmental, social, scientific, and economic issues of large-scale wind power development to a global audience seeking such information, National Wind Watch endeavors to observe “fair use” as provided for in section 107 of U.S. Copyright Law and similar “fair dealing” provisions of the copyright laws of other nations. Send requests to excerpt, general inquiries, and comments via e-mail.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: