[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

La librairie de l’éco: Le grand bluff de l’éolien  

Credit:  Par Emmanuel Lechypre, publié le 19/12/2018 à lexpansion.lexpress.fr ~~

C’est la nouvelle bible des “anti-éolien” : un essai de Pierre Dumont et Denis de Kergorlay, documenté et, forcément, partisan.

Le réquisitoire est sévère, mais il est implacable et argumenté. Point de départ de leur réflexion : la vitesse à laquelle la France se peuple d’éoliennes répond-elle à la nécessité urgente de trouver des alternatives aux sources d’énergie fossile ? Pas tant que ça. La part de notre électricité produite par des sources fossiles polluantes est inférieure à 6 %. Elle risquerait même de remonter puisqu’il faut un minimum de production thermique pour compenser l’irrégularité de la production éolienne.

Le vent produit-il une électricité moins chère ? Non, puisque EDF est contraint d’acheter ce courant à un prix qui, en moyenne, atteint actuellement 82 euros le mégawattheure, et qu’elle le revend nettement moins cher sur les marchés européens.

L’éolien est-il une filière industrielle et technologique indispensable à la France en termes d’activité et d’emplois ? Pas davantage : nous ne produisons plus d’éoliennes depuis longtemps. Celles qui sont installées en France sont achetées à l’étranger et creusent notre déficit commercial.

La production d’électricité en France serait-elle insuffisante au point qu’il serait vital pour nous chauffer et nous éclairer de recourir aux sources d’énergies alternatives ? Encore non : même avec plusieurs tranches de nucléaire à l’arrêt, la France continue d’exporter de l’électricité.

Une énergie onéreuse et pas si propre

La technologie de l’éolien serait-elle alors écologique et efficace ? Au contraire : c’est l’une des façons les moins efficaces et les plus onéreuses de produire de l’électricité à cause de l’intermittence du vent.

Les éoliennes sont-elles au moins une technologie propre ? Non seulement, elles défigurent les paysages, mais leur implantation provoque d’autres types de pollution : les tonnes de béton qui s’incrustent dans le sol, les oiseaux dont le vol est perturbé, la biodiversité affaiblie, le risque sanitaire sous-estimé, sans oublier les coûts très largement sous-évalués du démantèlement des vieilles installations.

Alors, certes, la démonstration pourra paraître très à charge, et en creux favorable au nucléaire … dont nombre d’ouvrages, comme celui du reporter Erwan Benezet Nucléaire : une catastrophe française, en soulignent les dangers. Reste que la démonstration est solide. Elle montre à quel point la seule énergie vraiment propre, c’est celle qu’on ne consomme pas …

Source:  Par Emmanuel Lechypre, publié le 19/12/2018 à lexpansion.lexpress.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: