- National Wind Watch: Wind Energy News - https://www.wind-watch.org/news -

Balade au coeur du projet éolien

La mobilisation ne faiblit pas parmi les membres de l’association Vent des Bois. Le projet d’implantation d’éoliennes en forêt de la Pierre, sur les communes de Semur- en- Vallon, Coudrecieux, Dollon et Montaillé est actuellement en phase d’études, mais rien n’est joué.

15 à 20 éoliennes

« Nous continuons, au travers de nos différentes commissions, à rassembler des renseignements, des témoignages. Nous multiplions aussi les contacts avec la population, les élus, pour parler de ce projet. Nous ne sommes pas opposés à l’éolien en tant qu’énergie, mais déboiser une si belle forêt pour y planter entre quinze et vingt éoliennes, c’est un désastre », annonce Carole Bernard Schott.

Samedi matin, pour que la population prenne pleinement conscience de ce qui se prépare, l’association Vent des Bois organisait une « Balade à Tout Vent » dont le départ était donné depuis le manoir de la Cour, propriété des époux Pellemoine.

Points stratégiques

« Le circuit n’était pas très long, environ 6 kilomètres, mais nous nous sommes arrêtés sur six points stratégiques pour expliquer aux gens ce qui va changer. Des photos montage incluant les éoliennes leur ont été présentées sur ces six sites. Pour certains se fut une réelle prise de conscience », explique-t-elle.

Et d’adresser « à la personne qui a retiré les panneaux de signalisation de notre randonnée juste après leur mise en place : c’est regrettable et cela aurait pu être préjudiciable pour la sécurité des marcheurs. J’espère qu’elle aura l’amabilité de ramener les panneaux au manoir de la Cour, ils pourraient être nécessaires pour une prochaine marche. Merci. »

Site Internet et page Facebook

Une cinquantaine de marcheurs étaient présents lors de cette balade sur le terrain, parmi eux Bernard et son épouse, résidant à Paris mais qui espéraient profiter dans six mois d’une retraite paisible à Semur en Vallon sur les terres familiales.

« Nous quittons régulièrement Paris pour venir passer quelques jours chez nous à Semur-en-Vallon, c’est notre bouffée d’oxygène. Quand on a appris ce projet d’éoliennes à notre porte, cela a été un choc. Aujourd’hui, nous sommes là pour cette marche, mais aussi pour adhérer à l’association. Nous espérons encore pouvoir changer les choses… »

L’association Vent des Bois regroupe désormais plus d’une centaine d’adhérents. Elle est également présente sur Facebook et à l’adresse internet suivante : https://vent-des-bois.blogspot.fr/