[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Des habitants vent debout contre l’éolien  

Credit:  le 21/09/2014 | Camille Roux | lejsl.com ~~

Quatre ans après l’abandon d’un projet éolien sur les crêtes de Montmort, une société relance des études d’impact pour l’installation de trois mâts. Des riverains s’inquiètent.

[Four years after a wind power project on the ridges of Montmort was abandoned, a company is resuming impact studies for the erection of three towers. Neighbors are concerned.]

La terrasse d’Hans Wouters donne sur la crête le long de laquelle les mâts seraient implantés. « Bien sûr ça m’inquiète. Et personne ne nous dit rien », exprime ce Néerlandais installé depuis 12 ans à Montmort. Photo C. R.

La terrasse d’Hans Wouters donne sur la crête le long de laquelle les mâts seraient implantés. « Bien sûr ça m’inquiète. Et personne ne nous dit rien », exprime ce Néerlandais installé depuis 12 ans à Montmort. Photo C. R.

Il souffle comme un vent de révolte dans certains foyers de Montmort. Au printemps dernier, des riverains de cette verdoyante commune située près de Toulon-sur-Arroux ont eu vent d’un nouveau projet d’installation d’éoliennes. Christian Jaggi, propriétaire de terrains agricoles, a reçu le projet des mains du promoteur Windstrom France, filiale d’un groupe allemand souhaitant lui acheter des parcelles pour la construction d’une route. « La société veut tailler un chemin dans la colline pour construire une voie d’accès aux futures éoliennes !; », lance, outré, le farouche opposant au projet qui ne compte pas céder ses terres. « Ce projet n’est pas viable. C‘est avant tout un montage financier. Dans quelques années, Montmort sera un cimetière d’éoliennes. »

« Personne ne nous dit rien »

Philippe André, propriétaire depuis 30 ans d’une maison à Montmort, pense presque à quitter les lieux : « Je suis dégoûté par ce que je vois. Ils vont tout saccager, tout détruire ». Passionné de faune et flore, il s’inquiète en outre pour les migrateurs, nombreux à passer entre les monts. « J’ai vu un agent en mai dernier prendre des photos sur le terrain, dans le cadre une étude sur les oiseaux pour le compte de cette société. » Sans être opposés à l’implantation d’éoliennes, d’autres habitants du village demeurent circonspects. « Même si les éoliennes sont installées sur les hauteurs pour capter le vent, on ne peut pas dire qu’il souffle du Mistral à Montmort », lance un habitant. « Windstrom voulait reprendre certaines bases du projet du précédent promoteur (voir ci-dessous, ndlr) , qui voulait me louer un terrain. Mais personne n’est venu me voir. Pour l’instant, je ne peux même pas dire si le projet va aboutir », confie un élu.

Une association aux aguets

Malgré le flou ambiant, Olivier Dubar, président fondateur de Vent du Sud Morvan, association créée en 2006 contre ce précédent projet éolien, reste vigilant. « Ce n’est pas parce qu’on ne nous dit rien que cela ne va pas se faire. » Lui reste convaincu de l’inutilité de l’énergie éolienne. « La production de l’éolien fluctue dans le temps, en raison de l’intermittence du vent. Ce sont les centrales charbon qui prennent le relais lorsqu’il n’y a pas de vent. L’éolien ne change rien dans les taux d’émission de gaz à effet de serre », assure-t-il. Selon lui, l’éolien « alimente des dissensions » dans les villages. « Les communes, comme certains particuliers, acceptent de tels projets pour gagner de l’argent en louant des terrains, mais cela se fait au détriment des autres riverains, qui n’ont eux que les inconvénients esthétiques et sonores. » Et celui-ci d’évoquer le démantèlement des éoliennes. « Qui va payer la facture dans 15 ans, lorsque les éoliennes ne pourront plus fonctionner ? », questionne-t-il. Autant de questions qui restent pour l’instant sans réponses.

Les acteurs du projet muets

Car le maire du village, Bernard Dufraigne, estime prématuré de s’exprimer sur ce sujet. « Une étude d’impact est en cours, mais si le projet se fait, ce ne sera pas avant l’année prochaine. » Didier Cenard, président de la communauté de communes entre Somme et Loire, a peu d’éléments en main. « Rien n’est acté », assure-t-il. Quand à la société Winsdtrom France, elle a catégoriquement refusé de répondre à nos questions.

Source:  le 21/09/2014 | Camille Roux | lejsl.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter