[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

L’ambitieux projet éolien de l’ouest des Alpes-Maritimes est enterré  

Credit:  Publié le dimanche 03 août 2014 nicematin.com ~~

[Ambitious wind project in western Alpes-Maritime is buried]

Dans le haut-pays grassois, secteur le plus propice des Alpes-Maritimes à l’exploitation du vent, les nombreux opposants aux éoliennes pavoisent. Depuis quatre ans, ils bataillaient contre un ambitieux projet d’EDF Énergies nouvelles visant à installer vingt-trois machines à Valderoure, Saint-Auban et Le Mas. Après avoir subi une sérieuse réduction de voilure, ce projet vient d’être enterré.

[In the Grasse highlands, the best region of the Alpes-Maritimes for wind energy development, the many opponents of wind turbines are celebrating. For four years, they have fought an ambitious project of EDF Énergies Nouvelles aiming to install 23 machines in Valedroure, Saint-Auban, and Le Mas. Since a serious reduction of the wind speed has been documented, the project has to be buried.]

Fin 2012, c’est l’opérateur qui renonce à équiper le secteur de Valderoure. Sur cette commune, un mât expérimental de mesures a relevé pendant un an des vents ne dépassant pas en moyenne cinq mètres par seconde. Soit une vitesse trop faible pour activer des pâles fonctionnant à partir de 5,5 m/s. EDF EN fait donc une croix sur Valderoure mais poursuit ailleurs l’étude grâce à un second mât édifié tardivement au col de Bleine sur la commune du Mas.

Rendus publics en novembre 2013, les résultats – 6 mètres par seconde – sont cette fois-ci encourageants. C’est la douche froide pour les opposants et en premier lieu pour l’active Association des amis des Monts d’Azur, fondée par une écossaise, Ruth Jessop, et son mari. Le premier parc éolien du département reprend forme. Pas pour longtemps.

Les regrets du maire du Mas

En s’opposant aux dix machines envisagées sur son sol, Saint-Auban vient de lui porter le coup fatal. « On ne cède pas aux pressions de l’Association des Monts d’Azur », précise son maire, Claude Ceppi. « D’ailleurs on aurait dit oui si Valderoure avait été équipée. Car en ce cas, nous allions subir les désagréments paysagers des éoliennes de notre voisin et il devenait alors judicieux d’en prendre chez nous pour en toucher les dividendes ».

Devant le refus de Saint-Auban, EDF EN s’incline. « Ainsi que nous l’avions promis, rappelle une responsable régionale, Céline Spitzhorn, nous respectons la volonté des communes. Même si le potentiel existe ». Bien que Le Mas maintienne son avis favorable, les trois machines qui lui étaient destinées ne seront pas installées. À elles seules, elles n’auraient pas pu assurer la rentabilité du parc.

Le maire de cette dernière commune, Fabrice Lachenmaier, déplore l’abandon du projet. Il est persuadé « qu’il ressortira d’ici quelques années, peut-être sous d’autres formes, avec moins de contraintes techniques ». « À l’heure de la transition énergétique et de la raréfaction des énergies fossiles, ajoute l’élu, on ne peut pas être contre le gaz de schiste, contre l’éolien et réclamer toujours plus d’électricité… »

Source:  Publié le dimanche 03 août 2014 nicematin.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter