[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]



LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Éoliennes: le rêve non rentable  

Credit:  Le Journal de Montréal | Publié le: vendredi 29 août 2014 | www.journaldemontreal.com ~~

Le 5 août dernier, Hydro-Québec Distribution déposait à la Régie de l’énergie une demande visant une hausse tarifaire de 3,9 % à compter du 1er avril 2015.

La Régie devra statuer sur cette demande d’ici le printemps prochain, mais il est d’ores et déjà connu que 2,1% de cette demande est la conséquence du coût des nouveaux approvisionnements, principalement éoliens, et ce, alors même que l’on vient de subir en avril 2014 une hausse de 4,3 % de notre compte d’électricité.

Depuis 10 ans, le Québec a tout essayé pour implanter une industrie de l’éolienne. Malheureusement, 10 ans plus tard, le constat s’avère triste et brutal: l’éolien sert les intérêts politiques, mais pas les intérêts des contribuables.

La force énergétique du Québec repose sur l’hydro-électricité. Nous sommes parmi les privilégiés au monde, nous qui payons très bas cette énergie, environ quatre fois moins qu’à New York, par exemple.

Les parcs éoliens sont devenus de véritables machines à engloutir l’argent des contribuables. Le kilowatt-heure produit par l’éolien coûte de deux à trois fois plus cher que celui produit par l’hydro-électricité. C’est pourquoi l’appel d’offres de 800 MW est un véritable gouffre financier pour les contribuables et il faut avoir le courage de dire: assez, c’est assez!

D’autant plus que le Québec est actuellement en surplus d’électricité. Selon Hydro-Québec, ce surplus se situe à plus de 4 %. Rappelons que le marché d’exportation vers les États-Unis s’est effondré quand le président Obama a ouvert les valves du développement des gaz de schistes alors que 40 000 nouveaux puits ont été ouverts au cours des cinq dernières années.

À gauche et à droite, on condamne le développement de l’éolien: l’Union des consommateurs estime que la production de l’éolien a un impact direct «sur la facture d’électricité de tous les Québécois, qu’ils soient riches ou pauvres». De même, l’association des industries affirme que «l’ajout totalement non nécessaire de 800 MW d’électricité éolienne vient aggraver la situation».

Les études sont tout aussi cinglantes. Le gouvernement péquiste de Pauline Marois a institué une Commission qui a conclu que l’éolien est «ruineux» pour le Québec, car il en coûtera 140 M$ par année pendant 20 ans. En outre, chaque emploi créé coûte 200 000 $ alors que le salaire moyen est de 48 000 $.

Martin Coiteux, actuel président du Conseil du Trésor, avait approuvé une étude qui concluait que l’éolien était «coûteux, inefficace, absurde et ridicule». Dommage que cet économiste chevronné soit devenu un ministre libéral muselé.

J’ai questionné à trois reprises le gouvernement lors de la reprise des travaux en Chambre. Malheureusement, le gouvernement ferme les yeux devant les évidences que le modèle économique actuel des éoliennes au Québec est une véritable catastrophe pour les contribuables.

Solennel, le premier ministre Couillard avait affirmé que «l’heure des décisions difficiles est arrivée». J’en appelle au gros bon sens et ayons le courage de regarder la réalité en face: l’éolien nous coûte trois fois trop cher, le rêve est devenu irréalisable, assez, c’est assez!

– Gérard Deltell, Député de Chauveau

Source:  Le Journal de Montréal | Publié le: vendredi 29 août 2014 | www.journaldemontreal.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: