[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]


LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Des éoliennes en moins à Sainte-Irène  

Credit:  Carl Thériault | Collaboration spéciale | Le Soleil | www.lapresse.ca ~~

(Sainte-Irène) Le principe de l’acceptabilité sociale dans le secteur énergétique s’est imposé dans le projet de parc éolien à Sainte-Irène dans la vallée de la Matapédia. Hydroméga réduit du tiers le nombre de tours éoliennes.

Le promoteur déplacera une partie des 21 éoliennes qui devaient être aménagées à proximité du parc régional récréatif de Val-d’Irène, rénové au coût de 6 millions $, et à Sainte-Irène pour n’en conserver que huit dans la municipalité voisine de Val-Brillant. «Je vais rencontrer les élus et les opposants pour leur montrer la nouvelle configuration du parc. Il n’y aura pas d’éoliennes du côté de Val-d’Irène et à Sainte-Irène. On se trouvait en milieu habité alors que les gens avaient des préoccupations sur la visibilité des éoliennes trop près des habitations. Mais le nouveau parc sera plus petit», explique Jacques Boily, directeur du développement des affaires d’Hydroméga.

Le projet d’investissement du parc passera de 130 millions $ à tout au plus 90 millions $, peut-être même 80 millions $. «Le conseil municipal avait accepté le projet qui était prévu, sauf pour la zone qui touchait à Val-d’Irène compte tenu de la problématique de villégiature», rappelle Alain Gauthier, maire de Sainte-Irène.

La municipalité de 365 habitants encaissera une perte de 60 000 $ en redevances. Son budget municipal est de 900 000 $. «C’était de l’argent qui entrait sans aucune dépense qui y était reliée, ajoute le maire. Mais on aura les redevances de la MRC qui fait partie du projet avec Hydroméga. Ce qui m’a vraiment choqué, c’est qu’il n’y avait pas de compromis possible à discuter avec les opposants. Moi, j’avais pensé utiliser cet argent pour améliorer les alentours du parc régional de Val-d’Irène.»

Source:  Carl Thériault | Collaboration spéciale | Le Soleil | www.lapresse.ca

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: