[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

L’opposition accuse le gouvernement de rompre avec la méthode du Grenelle  

Credit:  AFP / 05 octobre 2012 / romandie.com ~~

PARIS – Les députés de l’opposition, qui ont quitté l’hémicycle dans la nuit pour protester contre le vote de mesures favorisant l’énergie éolienne, ont accusé vendredi le gouvernement de rompre avec la méthode de concertation, en règle depuis le Grenelle de l’environnement.

Lors du débat sur la proposition de loi instaurant un bonus-malus sur les consommations d’énergie, le gouvernement a décidé de bouleverser les règles relatives au développement de l’énergie éolienne par voie d’amendements à 2H30 du matin, écrivent dans un communiqué les députés UMP Martial Saddier, Antoine Herth, Lionel Tardy et UDI (centriste) Bertrand Pancher.

Acteurs engagés du Grenelle de l’environnement, nous sommes consternés par le passage en force opéré par le gouvernement sur un texte dont l’objet n’a aucun rapport avec l’énergie éolienne, déclarent-ils, en soulignant que la commission des affaires économiques de l’Assemblée n’avait pas pu se prononcer.

Nous ne sommes pas opposés à une évolution de la législation relative à l’énergie éolienne, à condition que celle-ci soit précédée d’une véritable réflexion nationale associant toutes les parties prenantes : les pouvoirs publics, les associations et les citoyens, poursuivent-ils.

Le gouvernement décide de rompre avec la méthode innovante et participative initiée par la précédente majorité dans le cadre du Grenelle de l’environnement, concluent-ils.

Quand on avait parlé des énergies renouvelables lors des débats parlementaires après le Grenelle de l’environnement, il y avait eu une vingtaine d’heure de débats, a souligné Bernard Pancher à l’AFP.

Je m’étais douté de quelque chose quand les représentants des énergies renouvelables ont dit il y a deux jours qu’ils avaient obtenu qu’on revienne sur les zones de développement de l’éolien, mais je n’aurais jamais pensé que ça se passerait comme ça !;, a-t-il ajouté.

Lors d’une table-ronde mercredi entre parlementaires et professionnels de ces énergies, le député écologiste Denis Baupin avait indiqué que son groupe soutiendrait les amendements qui permettent de supprimer les obstacles à l’installation d’éoliennes en France.

Dans un autre communiqué, le député UMP Daniel Fasquelle, critiquant l’ensemble de la proposition de loi, annonce que son groupe saisira la Commission européenne car la modulation des tarifs est contraire au droit européen. L’UMP saisira également le Conseil constitutionnel le moment venu, ajoute-t-il.

Source:  AFP / 05 octobre 2012 / romandie.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter