[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Les éoliennes vaudoises déplaisent à Neuchâtel  

Credit:  Par Isabelle Biolley. Mis à jour le 22.05.2012. 24heures.ch ~~

[Wind turbine plans in Vaud upset Neuchâtel – The Vaud wind energy plan presented 2 weeks ago by Jacqueline de Quattro includes three projects sited a short distance from the canton of Neuchâtel. The largest is near the iconic site of Creux-du-Van, where Neuchâtel bans wind turbines]

La planification éolienne cantonale, présentée il y a quinze jours par Jacqueline de Quattro, a retenu trois projets éoliens situés à quelques encablures du canton de Neuchâtel.

Les trois parcs éoliens que Neuchâtel conteste. Image: DR

C’est peu dire que ces parcs éoliens sont grands. Celui de Provence – porté par Romande Energie (60%) et EWZ (l’entreprise électrique de la ville de Zurich, 40%) – prévoit 40 éoliennes. Le projet de Grandevent (Romande Energie et Alpiq), non loin de là, en prévoit 11. Et enfin, les SIG (Services Industriels genevois) projettent 19 machines à la Grandsonnaz, au-dessus de Bullet. Soit quelque 70 éoliennes sur les 170 qui figurent dans la planification vaudoise.

Les Neuchâtelois tiennent par-dessus tout à préserver le site du Creux-du-Van. Image: PATRICK MARTIN -A

Le problème, c’est que ces trois champs d’éoliennes se situent à la frontière du territoire neuchâtelois, pour la plupart sur le bassin-versant du Val-de-Travers. Le plus grand, surtout, se situe à proximité du site emblématique du Creux-du-Van. Une zone dans laquelle le plan directeur neuchâtelois exclut toute éolienne. «Je ne saurais accepter à la frontière cantonale ce que je ne peux accepter sur territoire neuchâtelois», affirme Claude Nicati, chef du Département neuchâtelois de la gestion du territoire. Le radical rencontre cette semaine la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro pour en discuter. Si les deux cantons ne devaient pas trouver un terrain d’entente, la Confédération tranchera. «Mais ce serait mieux qu’on se mette d’accord», souligne le ministre neuchâtelois.

«Ces discussions avec le canton de Neuchâtel sont capitales, affirme Jean-Luc Juvet, de Reninvest, le développeur technique des projets de Grandsonnaz et Grandevent. Nous sommes un peu pris en otages. C’est bien qu’il y ait une coordination intercantonale, mais elle aurait dû avoir lieu beaucoup plus tôt.»

Pierres d’achoppement

Les divergences ne manquent pas entre les deux cantons. Le plan directeur éolien neuchâtelois limite la hauteur des machines à 150 m, pâle comprise: certains projets vaudois envisagent des éoliennes de 200 m de haut, plus productives. «Nous avons limité la hauteur pour réduire le débat. Les machines de 200 ou 300 m de haut, il faut les laisser à la mer du Nord», affirme l’élu neuchâtelois. Pas question non plus de poser des hélices sur les premières crêtes du Jura. Les combes ou la deuxième crête sont privilégiées: une décision prise en concertation avec Berne et Soleure pour limiter l’impact paysager.

Mais le point sur lequel les Neuchâtelois seront intraitables est la préservation du site emblématique du Creux-du-Van. «Je ne peux pas dire à longueur d’année, via nos offices du tourisme, que c’est le plus beau cirque à l’Ouest de l’Oural et laisser des éoliennes vaudoises lorgner dessus», lance Claude Nicati. «Si tous les projets se réalisaient, souligne le président de Pro Crêtes, Félix Gueissaz, le Chasseron serait entouré d’une centaine d’éoliennes! Cela deviendrait un enfer.»

L’opposition aux éoliennes est particulièrement bien organisée dans le canton de Neuchâtel, portée par l’association Pro Crêtes qui a déposé une initiative populaire soumise au peuple à la fin de l’année. Elle veut bannir toute éolienne des crêtes du Jura. Une initiative soutenue aussi par la Fondation Franz Weber. Le Conseil d’Etat neuchâtelois y oppose un contre-projet indirect qui ancre dans une loi cantonale les sites des projets éoliens, le nombre d’éoliennes et leur hauteur maximale. On voit mal dès lors comment le gouvernement neuchâtelois pourrait lâcher du lest face aux Vaudois.

Côté fribourgeois en revanche, le projet de Chavannes-sur-Moudon, à la frontière cantonale, ne suscite pas vraiment d’inquiétude. Selon Corinne Rebetez, porte-parole de la Direction fribourgeoise de l’aménagement, de l’environnement et des constructions, «les critères vaudois et fribourgeois sont à peu près les mêmes».

Secret commercial

Impossible, lors de la présentation de la planification éolienne vaudoise, d’obtenir des détails sur les projets retenus, secret commercial oblige. Les promoteurs des 19 projets retenus ou en passe de l’être ne veulent pas dévoiler leurs billes trop tôt. Ce serait donner des armes à leurs opposants. Et comme l’offre des fabricants d’éoliennes évolue, les promoteurs se laissent la possibilité de faire leur choix au terme de la procédure de validation.

Seule exception, le projet de 12 éoliennes au Mollendruz mené par Yverdon, les communes voisines du site et l’entreprise électrique de Zurich. Energie naturelle Mollendruz SA livre tout sur son site. Les projets les plus avancés comme EolJoux à la Vallée ou celui de Sainte-Croix sont, eux aussi, documentés.

L’Etat de Vaud a en revanche effacé de son site internet les fiches techniques des sites éoliens potentiels qui détaillaient les périmètres, le nombre de mâts, etc. Pas plus de détails non plus sur les sites des entreprises électriques, et les rares qui y figurent sont souvent datés.

L’association d’opposants aux éoliennes Pro Crêtes a pour sa part répertorié tous les projets retenus ou en passe de l’être, comme l’a révélé mercredi Le Temps, sur une carte interactive: www.pro-cretes.ch/eoliennes-arc-jurassien.

Source:  Par Isabelle Biolley. Mis à jour le 22.05.2012. 24heures.ch

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter