- National Wind Watch: Wind Energy News - https://www.wind-watch.org/news -

Les politiciens se mobilisent

STANSTEAD – Plusieurs élus étaient présents à la manifestation d’hier aprèsmidi à Stanstead en appui aux citoyens contre le projet d’éoliennes de la compagnie américaine Encore Redevelopment.

Le député libéral d’orford, Pierre Reid, et le député néodémocrate de Compton-Stanstead, Jean Rousseau, se sont notamment adressés à la foule de manifestants. Pour M. Reid, une condition primordiale à la réussite du projet est absente : son acceptation sociale. « Il s’agit d’une communauté frontalière, rappelle-t-il, on ne peut pas juste tirer un trait entre les citoyens de Stanstead et de Derby. »

M. Reid a envoyé une lettre aux médias canadiens et américains pour exprimer publiquement son opinion sur le sujet. Il dit aussi travailler depuis un mois avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs pour tenter de trouver des solutions. « On veut aussi inclure le ministère des Relations internationales pour s’assurer que nos revendications soient entendues », ajoute-t-il.

Quant à Jean Rousseau, il se dit très préoccupé par l’éventuel impact des éoliennes sur la santé des citoyens. « Les Canadiens sont considérés comme des citoyens de deuxième classe dans cette affaire, déplore-t-il. Il faut ouvrir un canal de discussion. »

M. Rousseau prend d’ailleurs l’engagement de poser une question à ce sujet à la chambre des communes et y apportera également une pétition signée lors de la manifestation.

Par ailleurs, le maire de Stanstead, Philippe Dutil, affirme que l’ancien premier ministre du Québec, Bernard Landry, a même téléphoné au gouverneur du Vermont au sujet de ce controversé projet.