- National Wind Watch: Wind Energy News - https://www.wind-watch.org/news -

Les élus refusent l’implantation d’une éolienne

[Officials refuse wind turbine]

VOULPAIX – Faute de concertation avec l’entreprise qui dépose un permis de construire pour un projet d’implantation d’éoliennes les élus votent contre.

L’ordre du jour du conseil municipal ne contenait qu’un sujet qui a passionné les débats, celui d’un projet d’implantation d’éolienne. Les élus se sont prononcés contre.

Il soufflait comme un vent contraire dans la salle de conseil. Les habitants étaient venus en nombre dire leurs inquiétudes voire leurs hostilités à ce projet d’éolienne tombé quelques jours plus tôt sur le bureau de la mairie.

A peine le maire Jean-Paul Renaux avait commencé la présentation du projet qu’une personne âgée s’est insurgée. Maîtrisant bien son calme, le maire a ramené l’apaisement ce qui a permis le bon déroulement de cet unique ordre du jour. « J’ai découvert ce projet jeudi dernier. Il s’agit d’une demande de permis de construire pour l’implantation d’une éolienne sur notre territoire a expliqué le maire précisant qu’au total, il s’agissait d’un projet global de 7 éoliennes concernant les communes voisines de La Vallée-au-Blé, Laigny et Haution. Le conseil d’Haution a d’ailleurs voté contre quelques jours auparavant.

Cette éolienne totaliserait une puissance de 2, 5 mégawatts, « Nous statuons sur un projet de permis de construire avec les éléments que nous avons » a réaffirmé l’élu ne pouvant fournir aucune information supplémentaire notamment sur le réseau.

Avant le vote voulu à bulletin secret, Jean-Paul Renaux a tenu à donner son point de vue, « il y a des dysfonctionnements d’un point de vue environnemental dans ce projet, Il n’y a pas eu de concertation avec l’entreprise qui dépose la demande de permis. Je ne donne donc pas mon agrément à ce projet ». Le maire a été largement suivi puisque sur les 10 votants, 8 ont voté contre (1 oui et 1 blanc), « il sera donc émi un avis défavorable à ce projet ».

Deux communes se sont donc prononcées contre, reste le vote des deux autres avant que chacun ne soit définitivement fixé sur cette nouvelle demande d’investisseurs.