[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]

LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Réponse à la filière éolienne: Le débat fait rage  

Credit:  le 02/01/2012 bienpublic.com ~~

[No more wind energy projects that threaten regional heritage development?]

De Raymond Hardy, de Tonnerre (collectif bourguignon des associations de défense de l’environnement et du patrimoine) : « La lettre ouverte de la filière éolienne bourguignonne, publiée récemment par les médias, est particulièrement révélatrice de la façon dont les acteurs de cette filière envisagent la concertation avec les habitants de Bourgogne, représentés par leurs élus ou leurs associations. En réalité, le projet de schéma régional éolien n’a été élaboré ni avec les élus locaux, ni avec les associations de défense du patrimoine que notre collectif rassemble. Et lorsque, à l’occasion d’une rapide consultation officielle, les élus en demandent la modification, cela suscite la réaction indignée des acteurs de la filière éolienne : ces modifications menaceraient “l’avenir et les perspectives de développement de cette filière” !;

C’est bien vite oublier que lorsqu’une véritable concertation sur l’éolien a été organisée, un grand nombre de communes se sont prononcées, avec raison, contre l’implantation d’éoliennes sur leur territoire. Ce fut le cas par exemple dans la Communauté de communes du Pays châtillonnais (100 communes).

Or le projet de Schéma régional éolien de la Bourgogne ignore justement ces choix. Si le Châtillonnais est particulièrement visé par les critiques de la filière éolienne, la situation est la même un peu partout en Bourgogne où certaines communes n’ont même pas été consultées. En fait, les acteurs de la filière éolienne désirent passer outre l’avis motivé des communes en implantant des éoliennes où bon leur semble.

On comprend mieux que “des demandes de modification du schéma régional éolien, provenant d’élus locaux” ne soient pas bien reçues par les acteurs de la filière.

Le projet leur convient bien en l’état car, entre autres, l’impact des projets éoliens sur le patrimoine culturel et paysager y est minimisé. La liste des sites emblématiques bourguignons y est très succincte. Or la Bourgogne est particulièrement riche en ce domaine : 2 165 monuments protégés (source DRAC Bourgogne) et les huit associations nationales de protection du patrimoine (G8) se sont officiellement prononcées contre un schéma qui fait l’impasse sur leur protection. C’est justement au moment où des élus locaux et des associations se mobilisent que l’on découvre les incohérences inscrites dans ce projet de schéma régional éolien.

Deux exemples parmi d’autres : les instances du futur parc national entre Champagne et Bourgogne considèrent que les projets éoliens ne sont pas compatibles avec le parc ; les projets éoliens menacent directement le classement des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco.

La Bourgogne dispose d’un patrimoine culturel, paysager, historique incomparable. Le tourisme représente 22 000 emplois salariés en Bourgogne (Insee Bourgogne). De nombreux projets de mise en valeur de ce patrimoine contribuent au développement économique et touristique : ils sont compromis par des projets éoliens.

Par ailleurs, madame Kosciusko-Morizet rappelait, à Dijon, en octobre dernier, que le système de tarif subventionné de l’électricité d’origine éolienne (payé par les consommateurs sur leur facture d’électricité !;) représente 500 millions d’euros de soutien à la filière, chaque année.

A l’heure où le pouvoir d’achat des français est sous tension, n’est-il pas légitime de s’interroger sur la pertinence de cette dépense ? Finalement, ne serait-ce pas plutôt les projets éoliens qui menaceraient le développement de nos territoires ?

Source:  le 02/01/2012 bienpublic.com

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

Wind Watch on Facebook

Follow Wind Watch on Twitter