[ exact phrase in "" • ~10 sec • results by date ]

[ Google-powered • results by relevance ]



LOCATION/TYPE

News Home
Archive
RSS

Subscribe to RSS feed

Add NWW headlines to your site (click here)

Sign up for daily updates

Keep Wind Watch online and independent!

Donate $10

Donate $5

Selected Documents

All Documents

Research Links

Alerts

Press Releases

FAQs

Publications & Products

Photos & Graphics

Videos

Allied Groups

Projet d’éoliennes près de Camphin-en-Pévèle : les Belges refusent le permis de construire  

Credit:  VIRGINIE BOULET, samedi 03.12.2011, lavoixdunord.fr ~~

Le maire de Camphin-en-Pévèle, Michel Dufermont, en a été informé en début de semaine et il ne boude pas son plaisir. Le projet d’éoliennes, porté par la société Windvision dans l’entité d’Esplechin, de l’autre côté de la frontière. a du plomb dans l’aile. Les fonctionnaires de la Région wallonne, l’équivalent de notre (ex) DDE, ont refusé de lui délivrer un permis de construire. La fin d’un long feuilleton ? Pas encore, car la société peut déposer un recours auprès du ministre-président. Côté français, en tout cas, tous ceux qui se sont battus contre ce projet savourent d’avoir déjà gagné une bataille.

D’autant que le dossier ne date pas d’hier. C’est en mars 2007 que Windvision a présenté son esquisse de parc éolien à la ville de Tournai. Elle parlait alors de six éoliennes de 90 m de haut (126 m avec les hélices), qui devaient se répartir en ligne sur 90 hectares. La société, présente tant en France qu’en Belgique, avait repéré la plaine transfrontalière parce qu’elle est particulièrement bien exposée aux vents dominants sud-est. Elle avait assuré que la distance par rapport aux habitations les plus proches serait de 600 m, sauf pour deux d’entre elles.

Ses gages de bonne volonté n’avaient pas convaincu les communes frontalières. Par solidarité, en octobre 2009, la CCPP (communauté de communes du pays de Pévèle) avait voté à l’unanimité contre le projet. Mais ce n’est pas la levée de boucliers unanime qui a obligé la société Windvision à retirer sa demande de permis de construire, mi-2010. Le retrait était motivé uniquement par des raisons techniques.
Windvision fera-t-elle appel ?

La demande a été réitérée il y a un an, et à nouveau, dans le cadre de l’enquête publique, les conseils municipaux de Wannehain et Camphin-en-Pévèle, appuyés par celui de Bachy et de la CCPP, ont donné un avis défavorable. En juillet dernier, le maire, Bernard Cocheteux, avait même invité ses administrés à manifester leur opposition par écrit, à déposer à la mairie, de là envoyés à la ville de Tournai. Celle-ci avait aussi émis un avis défavorable, mais parce qu’elle préférait attendre que la Région wallonne définisse clairement sa position face aux demandes d’implantation d’éoliennes.

De fait, un « cadre de cohérence » a été défini cet été (l’ancien datait de 2002). avec une réelle planification, la Région wallonne s’étant fixé un objectif précis : l’énergie éolienne contribuera à plus de 50 % des 8 000 GWh d’électricité d’origine renouvelable visés en 2020. Le cadre prévoit aussi que la participation dans le capital tant de la population que des communes deviendra un critère de sélection lors des appels d’offres.

« De l’affairisme de société privée… »

Windvision n’était-elle pas dans les clous, avec son projet d’Esplechin ? En tout cas, le rejet de la demande de permis n’étonne pas Michel Dufermont. « C’était un copier-coller de la première demande. Il ne mentionnait ni la hauteur ni la caractéristique des éoliennes. Jamais une telle demande n’aurait été acceptée en France !; ». Le maire de Camphin assure néanmoins qu’il n’est pas opposé à l’énergie éolienne, « mais dans des régions peu peuplées comme la Beauce, ou en off-shore, à 30 km des côtes, là où les vents sont constants. Il faudrait aussi qu’il y ait un retour vers les collectivités locales. Ici, ce n’est rien de plus que de l’affairisme de société privée, qui veut se faire de l’argent à bon compte. En plus, Windvision a son siège à Chypre. Si ça, ce n’est pas de l’évasion fiscale… ».

Source:  VIRGINIE BOULET, samedi 03.12.2011, lavoixdunord.fr

This article is the work of the source indicated. Any opinions expressed in it are not necessarily those of National Wind Watch.

Wind Watch relies entirely
on User Funding
Donate $5 PayPal Donate

Share:


News Watch Home

Get the Facts Follow Wind Watch on Twitter

Wind Watch on Facebook

Share

CONTACT DONATE PRIVACY ABOUT SEARCH
© National Wind Watch, Inc.
Use of copyrighted material adheres to Fair Use.
"Wind Watch" is a registered trademark.
Share

 Follow: